Tout savoir sur l’endométriose

Dans la vie, il existe plusieurs types de maladie qui touche les parties génitales de la femme. Parmi elle, figure l’endométriose. Vous avez déjà entendu parler de cette maladie ou vous ne savez carrément rien à propos d’elle. Continuez la lecture de cet article pour être informé sur cette maladie et ses conséquences dans les lignes à suivre.

L’endométriose : définition et causes ?

L’endométriose est par définition, la présence de tissu endométrial fonctionnel en dehors de la cavité utérine. En effet, c’est une maladie gynécologique qui touche plusieurs femmes. Les causes de cette maladie sont encore pour le moment méconnues par la science mais néanmoins, il y a une théorie qui est en train d’être validé qui pourrait expliquer la cause de cette maladie. Pour en savoir, continuer à lire les lignes suivantes. Tout d’abord, il faut rappeler que l’utérus est un organe qui se situe au niveau de la cavité pelvienne et c’est dans cet organe que grandit un fœtus en cas de grossesse. Ce dernier est composé de différents couches internes comme externes et c’est dans celle interne se situe l’endomètre. A chaque menstruation, l’endomètre pousse, grandit pour accueillir l’œuf fécondé et au cas où ce dernier meurt, sa s’écoule sous forme de règle. La maladie d’endométriose survient là lorsque au lieu que les cellules se retrouvent au niveau de la cavité utérine vont se retrouver ailleurs comme au niveau des trompes par exemples. Il est à notifier qu’il existe trois types d’endométriose qui sont l’endométriose superficielle, l’endométriose profonde et adénomyose.

Quelles sont les manifestations de l’endométriose profonde ?

L’endométriose pelvienne profonde se manifeste sous forme de douleurs anormale au cours des règles et des rapports sexuels. Elle représente une cause fréquente d’infertilité dont les mécanismes sont complexes. Le diagnostic de cette maladie se base sur un examen gynécologique, un bilan radiologique et endoscopique. Il faut notifier que le traitement de cette maladie diffère de chaque femme en fonction de son âge et la gravité des symptômes.